A l’agenda en janvier, une foule d’expositions !

On commence l'année en prenant le temps. Le temps de regarder, de découvrir, d'analyser, de comprendre… 5 expositions à ne pas manquer !

 

Agenda-janvier-expo-UNE

On commence l’année en prenant le temps. Le temps de regarder, de découvrir, d’analyser, de comprendre… Du design au féminisme en passant par l’art contemporain et un voyage au coeur des USA… petit agenda non exhaustif  des expositions à ne pas louper en ce début d’année.

BRUXELLES

 

> 10.02.19  ART ET MARGES MUSEE | LES FEMMES DANS L’ART BRUT ?

Agenda-janvier-exposition-art-brut-femmes-bruxelles

Comme le titre l’indique, Les Femmes dans l’Art Brut ?, traite de femmes, d’art brut et de questionnement. L’exposition propose un regard, celui d’une femme : la collectionneuse Viennoise Hannah Rieger, qui nous invite à vivre « en Art Brut », à sa façon. Au-delà de l’acte de rassembler des oeuvres, elle a en effet un réel désir de s’entourer au quotidien de sa collection, fruit d’une passion qu’elle aime partager à travers différents projets dont cette exposition. Oeuvres de femmes et portraits de femmes se confondent dans cette exposition qui rassemble 105 oeuvres d’artiste autrichiens et internationaux.

ART ET MARGE | LES FEMMES DANS L’ART BRUT ?
Rue Haute 314 – 1000 BRUXELLES
Plus d’informations sur www.artetmarges.be

 

10.01.19 > 15.02.19  THE POOL – SB34 | ROSA ROSA ROSAE ROSAE

Nouveau lieu d’art contemporain bruxellois, le SB34 propose, pour inaugurer la salle The Pool, le projet « rosa rosa rosae rosae ». Celui-ci propose de réunir les oeuvres et interventions d’artistes dans une exposition ponctuée de moment performatifs – films, lecture, séances d’écoute – sur une thématique contingente au collectif en lui-même. Il y sera question de langage et de traduction, d’oralité et de circulation, de transmission et de répétition, ou encore, d’écriture et de sélection. En mettant l’accent sur les procédés d’apprentissage et les références à l’origine de leur composition, les œuvres formulent de nouveaux récits qui interrogent nos destinations.

SB34
Rue Saint Bernard 34 – 1060 Saint-Gilles
Plus d’informations concernant les expositions et les différentes performances
sur la page de l’événement ICI

 

10.03.19  ING | REVOLUTIONS : RECORDS AND REBELS 1966-1970

Exposition-Bruxelles-ING-Revolutions

On se plonge dans la période agitée des Sixties. En passant de Woodstock par la mode, la contre-culture, le consumérisme, les manifestations… l’occasion de re-découvrir les objets représentatifs et symboliques de cette période Flower Power est unique. Bercé par la musique, l’exposition nous démontre que les combats à mener sont toujours les mêmes mais que les moyens de communication ont changés et que, surtout, on a perdu beaucoup en terme d’idéalisme et de liberté d’expression. « Le temps est-il venu de se replonger dans l’inspiration de ces années radicales et de se poser la question : dans quel monde voulons-nous vivre ? »

ING ART CENTER
Place Royale 6 – 1000 Bruxelles
Plus d’informations sur https://promo.ing.be/stories/FR/Art/articles/revolutions

CHARLEROI

> 20.01.19  MUSEE DE LA PHOTOGRAPHIE DE CHARLEROI | ROBERT FRANK « LES AMERICAINS »

Agenda-janvier-exposition-photo-robert-franck-les-americains

Robert Frank Ranch market – Hollywood, 1956, from The Americans © Robert Frank; courtesy Pace/MacGill
Gallery, New York. Collection Maison Européenne de la Photographie, Paris

 

Dernière ligne droite pour aller voir l’exposition consacrée à la figure incontournable de la Street Photography : Robert Frank. Les images de son livre « Américains » en 1958 ont fait de lui l’un des photographes les plus influents du XXe siècle et ont profondément marqué des générations de photographes. Accompagné de sa femme et de ses enfants, Robert Frank entame d’avril 1955 jusqu’en juin 1956 un voyage à travers l’Amérique. Sans programme préétabli, il sillonne 30 états en se laissant porter aux hasards de la route, des rencontres et des événements. Bien loin du rêve américain tant vanté par certains, cette série mythique nous montre un tout autre quotidien vu par le photographe lors de ses nombreux séjours dans les grandes villes. C’est le reflet d’une société telle qu’elle se présente à lui ; des fragments de vie, les tensions sociales ou le vide existentiel, les désordres du quotidien mais également les moments de plus grande légèreté.

MUSEE DE LA PHOTOGRAPHIE
Av. Paul Pastur 11 – 6032 Charleroi (Mont-sur-Marchienne)
Plus d’informations sur www.museephoto.be

HORNU

 

03.02.19  CID | EXPOSITION – PROCESS : BENOIT DENEUFBOURG

View of the show @ Tim Van de Velde

 

Né en 1977 à La Louvière, Benoît Deneufbourg est un designer qui cherche des solutions efficaces dans les processus de fabrication, caractérisées par une grande simplicité dans les domaines du mobilier, de l’éclairage, de l’objet, de la scénographie et de l’architecture d’intérieur. Il a développé au fil du temps une collection modeste mais cohérente. Un design sobre et fonction, un univers bienveillant. L’exposition qui lui est consacrée au CID nous montre ses réalisations passées complétées par la présentation de nouveaux projets dont des objets spécialement développées pour l’occasion en partenariat avec des entreprises ou des artisans de Wallonie. Cette démarche permettant de valorisé, à côté d’un talent individuel, les savoir-faire industriels et artisanaux d’acteurs locaux.

CID – Centre d’innovation et de design au Grand-Hornu
Rue Sainte-Louise 82 – 7301 Hornu
Plus d’informations sur www.cid-grand-hornu.be

 

MONS

 

 > 13.01.19  BAM | NIKI DE SAINT PHALLE « Ici tout est possible »

Niki de Saint Phalle, Last night I had a dream, 1968-1988 © 2018 Niki charitable art fondation, All rights reserved. Photo : © Courtesy Galerie De Jonckheere

 

Si vous ne l’avez pas encore vue, on vous conseille vivement la rétrospective consacrée à Niki de Saint Phalle qui se tient au BAM pour quelques jours encore. L’exposition illustre les multiples façons dont l’artiste a concrétisé en 50 ans de carrière son désir de devenir l’égal des hommes, s’imposant finalement en tant qu’artiste dans une société et un monde de l’art jusque-là dominé par les hommes. L’exposition retrace chronologiquement l’évolution créatrice de l’artiste, de ses premiers assemblages et tableaux des années 1950 aux célèbres « Tirs » du début des années 60 en passant par ses sculptures de mariées et de parturientes et ses incontournables « Nanas », hymne à la féminité, restées emblématiques des son oeuvre.

BAM
Rue Neuve 8 – 7000 Mons
Plus d’informations sur www.bam.mons.be

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *